DOMBRANCE

Vendredi 1 juillet

ELECTRO / SCÈNE B

00h00 > 01h00

Dombrance, l’homme qui fait rimer politique et clubbing poursuit son projet electoralo-musical fou, depuis sa première bombe electro disco « Raffarin », porté par les visuels géniaux d’Olivier Laude, partie prenante de la campagne et dont les mélanges des genres et remixes de mèmes sont une part essentielle de la subversion joyeuse de ce programme ahurissant. Remixeur hors pair (Superpoze, Cascadeur, Is Tropical, Slove, Get a Room…), membre de DBFC, le Bordelais Dombrance utilise sa science de la musique de danse pour délivrer des morceaux en démentielles montagnes russes, où se télescopent disco, techno, funk, pop et où se fomente en permanence la montée vers l’hystérie collective.

©Benpi